Comment réduire les rougeurs du visage ?

comment enlever les rougeurs de visage ?

Les rougeurs du visage peuvent être attribuées à un certain nombre de facteurs, qu’il s’agisse d’un temps chaud, d’une séance d’entraînement intense ou simplement d’un sentiment d’excitation ou d’embarras. Parfois, les rougeurs sont dues à une affection cutanée, telle que la rosacée, ou à des troubles endocriniens invisibles. Si certaines causes de rougeurs sont un peu plus faciles à traiter que d’autres, et ne nécessitent peut-être qu’un peu d’eau fraîche ou un masque calmant, d’autres nécessitent des traitements intensifs avec l’aide d’un professionnel des soins de la peau. Quoi qu’il en soit, il est plus facile de calmer une peau rouge et rougie une fois que l’on en a identifié la cause.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire pour calmer votre peau en cas de rougeurs.

1. Appliquer une compresse froide

Si les rougeurs du visage ne sont pas dues à un problème médical sous-jacent, vous pouvez les traiter en appliquant une compresse froide sur la zone affectée. Dans la plupart des cas, les rougeurs de la peau sont dues à l’élargissement des vaisseaux sanguins, ce qui permet à plus de sang de circuler. C’est pourquoi certaines personnes présentent des rougeurs lorsqu’elles font de l’exercice, lorsqu’elles boivent de l’alcool ou lorsqu’elles sont gênées, ce dont je vous parlerai dans une minute.

Pour calmer les rougeurs, placez un gant de toilette propre dans un sac en plastique rempli de glaçons et laissez-le au congélateur pendant environ 15 minutes. Retirez ensuite le gant et appliquez-le délicatement sur la peau pendant environ 20 minutes.

2. Corriger les couleurs avec Visine

Depuis des années, Visine promet de “faire disparaître le rouge” de nos yeux, et il s’avère que cette même magie de correction des couleurs peut fonctionner sur la peau. Comme la glace ou l’eau froide, la Visine resserre les vaisseaux sanguins pour réduire les rougeurs en limitant le flux sanguin dans la zone concernée. De nombreuses personnes savent déjà que quelques gouttes de Visine sur un bouton enflammé peuvent soulager temporairement les rougeurs, et Guanche recommande d’appliquer cette pratique à toutes les zones affectées de la peau en combinant “un peu de Visine mélangée à de la crème hydratante”.

3. Portez un masque apaisant

Si vous n’avez pas besoin de resserrer vos vaisseaux sanguins mais que vous cherchez à calmer les rougeurs cutanées causées par la sécheresse ou l’inflammation, les masques et les feuilles de masque naturels constituent d’excellents traitements à domicile lorsqu’ils contiennent les bons ingrédients. L’eau de rose est connue pour atténuer les rougeurs et calmer les peaux irritées. De plus, elle est naturellement riche en vitamines A, C et E, qui donneront à votre peau un aspect et une odeur fantastiques en quelques minutes seulement.3

Nous aimons le masque en feuille Soothing Hydra Solution de Dr. Jart  lorsque vous avez besoin de garder votre peau hydratée. Il contient de l’aloe vera apaisant pour éviter toute irritation supplémentaire.

Shine Tips

Si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, essayez un masque pour le visage. Recherchez des recettes de masques à l’avocat ou à l’avoine pour calmer les rougeurs de la peau.

4. Hydratez-votre visage régulièrement

L’hydratation devrait déjà faire partie de votre routine de soins de la peau, mais si vous souffrez de rougeurs chroniques, il est peut-être temps d’augmenter la fréquence. Recherchez des ingrédients apaisants dans vos crèmes hydratantes, comme l’aloès, l’eau de source ou la farine d’avoine – nous adorons la crème apaisante Tolerance Control Soothing Skin Recovery Cream d’Avène. Si vous n’arrivez toujours pas à vous débarrasser de la sécheresse, essayez d’incorporer un sérum à l’acide hyaluronique dans votre routine. Le sérum à l’acide hyaluronique INKEY List est très soyeux et convient à tous les types de peau.

5. Le laser

La technologie laser est utilisée par les dermatologues depuis des années pour traiter un certain nombre de problèmes de peau, qu’il s’agisse de réduire les cicatrices d’acné, d’atténuer l’hyperpigmentation ou même d’améliorer le relâchement cutané sans que les patients aient à subir une intervention chirurgicale. Le laser V-Beam est un laser non ablatif qui produit une lumière intense mais douce qui détruit sélectivement les vaisseaux sanguins des lésions vasculaires sans endommager la peau et les tissus environnants. Ce laser permet également de traiter les bouffées vasomotrices.

Le laser KTP est une autre option, qui cautérise littéralement les vaisseaux dilatés à l’origine des rougeurs. D’autres lasers, comme le laser genesis, aident les patients atteints de rosacée et d’acné en détruisant les bactéries responsables de l’acné et en aidant la peau à se guérir elle-même.

6. Envisager des crèmes topiques

Si vous savez que les rougeurs de votre peau sont dues à la rosacée, vous pouvez également vous tourner vers certains médicaments délivrés sur ordonnance pour traiter vos symptômes. 

Si vous vous sentez particulièrement sec à cause de votre rosacée, une lotion apaisante peut également vous soulager temporairement. Il existe de nombreuses options en vente libre.

Nous aimons la crème ultra-riche Skin Food Original de Weleda pour sa formule riche, suffisamment épaisse pour les mains, mais assez douce pour le visage. C’est l’un des soins préférés des personnes qui cherchent à hydrater leur peau sèche.

7. Éviter les produits irritants

Les rougeurs peuvent être exacerbées par certains ingrédients contenus dans nos soins, notamment les acides, couramment utilisés pour exfolier la peau. Évitez les rétinoïdes puissants ou le rétinol, car ces produits peuvent irriter davantage les peaux sensibles, ainsi que les exfoliants physiques agressifs et les gommages abrasifs. Certains produits contre l’acné peuvent être desséchants et doivent être utilisés avec précaution si vous avez la peau sensible, comme le peroxyde de benzoyle, l’acide salicylique et les acides glycoliques.

Si vous ne pouvez pas vous séparer de votre produit favori à base d’acide, limitez-en l’utilisation à quelques fois par semaine ou optez pour des formules contenant un faible pourcentage de cet acide. Par exemple, de nombreux produits contenant de l’acide glycolique se situent entre 10 et 20 % d’acide glycolique, bien que certains, comme The Ordinary Glycolic Acid 7% Toning Solution soient formulés avec une quantité moindre, ce qui peut être idéal pour les peaux qui rougissent ou s’irritent facilement.

Même si vous n’utilisez pas d’acides forts, il est conseillé d’utiliser un nettoyant doux deux fois par jour. Appliquez également une crème hydratante avec un FPS 30 ou plus tous les matins, et utilisez une crème hydratante nourrissante le soir. Utilisez, également, un rétinol à faible dose.

Comment connaître son type d'acné et le traiter ?

Comment connaître son type d’acné et le traiter ?

Acné hormonale, comédonienne, inflammatoire...Comment connaître son type d'acné et le traiter ? On vous dit tout sur ces petits boutons.

8. Révisez votre régime alimentaire

Les rougeurs du visage peuvent parfois être, simplement, liées à quelques facteurs extérieurs. Si vos rougeurs ne sont pas du ressort de la médecine alors elles peuvent êtres environnementales, il est parfois possible d’y remédier en apportant de simples modifications à votre régime alimentaire, par exemple. il est recommandé d’adopter un régime anti-inflammatoire, qui comprend des légumes verts, du poisson et des fruits à faible indice glycémique. Plus important encore, il faut exclure les sucres simples, les céréales, les viandes et les produits laitiers non biologiques, ainsi que les fruits à forte teneur en glycémie. Les pré et probiotiques sont indispensables. Les compléments de vitamine D sont également utiles, même chez les personnes dont les taux de vitamine D sont normaux.

De la même manière que certains ingrédients de soins de la peau peuvent déclencher des rougeurs, certains aliments et boissons peuvent enflammer et irriter la peau de l’intérieur. Ces aliments ont tendance à avoir une teneur élevée en acide et peuvent régulièrement provoquer des rougeurs sur les joues et qui peuvent être persistantes. Si vous êtes sujet aux rougeurs ou à la rosacée, vous pouvez éviter les éléments déclencheurs tels que les aliments épicés, les agrumes, les tomates, le chocolat et la cannelle. En outre, la chaleur, les températures extrêmes (chaudes ou froides), l’exposition au vent, l’alcool et certaines boissons chaudes peuvent aussi être des déclencheurs supplémentaires qui peuvent entraîner des rougeurs ou induire des symptômes de rosacée.

9. Modifier votre mode de vie

Si les rougeurs persistantes peuvent être un problème frustrant, la cause n’est souvent pas seulement cutanée. La solution peut, simplement, nécessiter certains changements de mode de vie en plus des mesures mentionnées ci-dessus. 

  • Réduire l’exposition au soleil et aux UV
  • Arrêter de fumer
  • Arrêter de boire des boissons chaudes
  • Boire de l’eau froide en faisant de l’exercice.

Bien que ces mesures ne guérissent pas nécessairement les rougeurs du visage, le fait d’éviter une exposition excessive au soleil ou d’utiliser une compresse froide peut aider à réduire temporairement les symptômes.

10. Essayez une approche multifactorielle

Parfois, les rougeurs du visage nécessitent des traitements et des ingrédients que les solutions maison ne peuvent pas offrir. Pour calmer les rougeurs, il faut connaître leur cause, en particulier lorsqu’il s’agit d’une affection cutanée. La rosacée est la cause la plus fréquente des rougeurs du visage. C’est une maladie multifactorielle qui nécessite une combinaison de nutrition et de modification du mode de vie, de soins de la peau, de médicaments et de procédures, telles que le laser.

Des procédures telles que le microneedling avec du plasma riche en plaquettes (PRP), qui sont anti-inflammatoires, peuvent souvent aider les patients qui présentent une combinaison acné/rosacée. Le microneedling fonctionne en resurfaçant la peau et en diminuant l’inflammation.

Cet outil qui associe le microneedling et la technologie de la lumière LED rouge pour améliore la texture et l’apparence générale de la peau.

Microneedling : Guide Complet pour une Peau Parfaite et Eclatante

Microneedling : La Technique Miraculeuse pour une Peau Éclatante

Découvrez les secrets du microneedling, une méthode révolutionnaire pour rajeunir et illuminer votre peau naturellement et efficacement.

11. Mettez de la crème solaire

Bien que cela semble évident, la crème solaire est souvent l’élément le plus négligé d’une routine de soins de la peau.Oui, un FPS 30 ou plus protège votre peau des rayons UV nocifs et prévient les brûlures, mais il contribue également à réduire les poussées indésirables.

La chaleur et l’exposition au soleil déclenchent souvent des affections cutanées telles que la rosacée et le mélasma. De plus, l’utilisation d’une formule à base de zinc comme la crème Avène Antirougeurs Jour Crème Hydratante Protectrice SPF 30 apaise et hydrate la peau tout en la protégeant du soleil.

12. Limitez le maquillage

Il existe des solutions pour atténuer les rougeurs, mais malheureusement, la plupart d’entre elles ne sont pas immédiates. Si vous avez du mal à estomper les rougeurs, essayez d’appliquer un correcteur de couleur.

Le vert étant l’opposé du rouge, recherchez une crème ou un correcteur teinté d’une nuance verdâtre pour effacer les tons rosés. Jart Cicapair Tiger Grass Color Correcting Treatment SPF 30 sur une peau fraîche et propre pour une peau d’apparence plus neutre dès le matin.

13. Consultez votre médecin

Si vous avez épuisé toutes les options et que vous ne parvenez toujours pas à soulager vos rougeurs du visage, il est toujours bon de consulter votre médecin, surtout si les rougeurs sont associées à d’autres symptômes.

Si les rougeurs sont associées à une accélération du rythme cardiaque, à de la transpiration et/ou à de la diarrhée, il s’agit d’une situation plus préoccupante qui justifie un examen plus approfondi.

Les tumeurs carcinoïdes ou les phéochromocytomes sont des tumeurs qui peuvent provoquer des bouffées de chaleur et une accélération du rythme cardiaque, par exemple. La plupart des cas de bouffées vasomotrices ne sont toutefois qu’une tendance génétique bénigne.