fbpx

Comment connaître son type d’acné et le traiter ?

Comment connaître son type d'acné et le traiter ?

Vous avez donc un bouton. Ce n’est pas l’idéal, mais ce n’est pas la fin du monde. Et en tant que lecteur régulier ici, on peut supposer sans risque de se tromper que vous êtes un adepte des soins de la peau et que vous avez donc une armoire à pharmacie remplie de produits destinés à cette situation précise. Mais un arsenal de soins de la peau bien garni n’est utile que si vous savez comment et quand utiliser chaque produit.

Ce nouvel ami sur votre visage doit-il être laissé tranquille ou pouvez-vous utiliser la puissance de l’acide salicylique ? Devriez-vous consulter quelqu’un ou pouvez-vous (en toute sécurité !) faire sauter cette vermine vous-même ? Tout dépend du type d’acné, alors lisez la suite pour décoder ce à quoi vous avez affaire afin de savoir comment la traiter.

1. L’Acné Comédonienne

Lorsque des bactéries, des cellules de peau morte ou un excès de sébum sont piégés dans un follicule pileux, il en résulte une acné comédonienne sous forme de peau bosselée ou de taches non rouges et non inflammables. Les types les plus courants sont ceux que vous connaissez probablement déjà : les points blancs et les points noirs. La racine des deux est la même, mais le premier a une couche de peau sur le follicule (comédon fermé) alors que le second est ouvert (le « noir » que vous voyez est lorsque le contenu du pore bouché est exposé à l’air et s’oxyde). Ce type d’acné est assez inoffensif dans la mesure où il n’est souvent visible que pour vous (merci, miroir grossissant) et rarement douloureux comme peut l’être l’acné kystique.

Comment connaître son type d'acné et le traiter ?

Comment la traiter : Bien que vous ne puissiez pas modifier la taille de vos pores, vous pouvez traiter l’acné comédonienne avec des ingrédients comme l’acide salicylique (élimine les cellules mortes de la peau et aspire l’excès de sébum), le peroxyde de benzoyle (tue les bactéries) et les rétinoïdes (favorisent le renouvellement des cellules et éliminent les cellules mortes de la peau pour qu’elles ne puissent pas obstruer les pores).

Quels produits utiliser :  Utilisez de préférence des produits de parapharmacies ou naturels pour ne pas agresser votre peau.

– Nettoyez votre visage matin et soir à l’aide d’un gel nettoyant comme le gel nettoyant moussant – sébium de Bioderma sera idéal pour enlever toutes traces de maquillage. Et Bien entendu, ne dormez jamais avec votre maquillage, qui risque de boucher vos pores ! Surtout pensez à bien hydrater votre peau avec un soin de jour adapté comme le Sébium Pore Refinir de Bioderma. Ce n’est pas parce que vous avez la peau grasse qu’il ne faut pas hydrater votre peau !

– Il est important de faire des masques (1 fois par semaine) pour purifier en profondeur, avec par exemple le masque purifiant bio de Cattier ou des masques au charbon pour lutter contre les points noirs. Pensez aussi aux gommages (1 à 2 fois par semaine) pour éliminer toutes les cellules mortes, avec ce nettoyant exfoliant Blackhead solution de Clinique.

– Pour camoufler, utilisez là encore des produits non comédogènes comme le Maybeline New York – fond de teint fluide Fit me Matte et poreless

2. L’Acné Inflammatoire

Si l’acné comédonienne se transforme en quelque chose de rouge et de furieux, vous avez une acné inflammatoire. Les papules, pustules, nodules et kystes constituent cette catégorie : ils commencent comme des points blancs ou noirs avant de se transformer en bosses rouges remplies de pus à cause des bactéries. L’acné inflammatoire est souvent chronique, ce qui vous permet de suivre les poussées et de déterminer si elles ont une cause spécifique (comme le fait de dormir maquillé ou de ne pas se doucher après une séance d’entraînement).

Comment la traiter : Bien que vous souhaitiez absolument vous en débarrasser vous-même, faites de votre mieux pour ne pas toucher votre visage – le fait de le gratter et de le presser ne fera qu’aggraver la situation et peut laisser des cicatrices. Comme la cause première de l’acné inflammatoire est une bactérie, vous devez vous concentrer sur les soins de la peau que vous suivez et sur les ingrédients qui combattent les bactéries, comme le peroxyde de benzoyle et ceux qui ont des propriétés anti-inflammatoires, comme la niacinamide.

Quels produits utiliser :

 – Nettoyez bien votre visage matin et soir  à l’aide d’un gel nettoyant doux et anti-inflammatoires comme par exemple le Sébium Moussant de Bioderma. N’oubliez surtout pas de vous démaquiller ! Choisissez un soin hydratant comme le gel Anti-Blemish Solutions de Clinique .

 – Pour les masques et gommages, celui à l’acide salicylique de Dermalogica vous aidera à lutter contre les peaux mortes tout en douceur. A faire même si vous avez la peau sensible.

 – Il est également très important de se protéger des UV pour éviter les soucis de pigmentation. Le soleil sèche vos boutons, certes, mais n’oubliez surtout pas qu’ils réapparaîtront de plus belle quand les vacances seront terminées ! La crème correctrice jour de Topicream  est idéale, elle va hydrater votre peau, estomper les taches pigmentaires et surtout vous protéger des UV.

 – Pour estomper les cicatrices et marques post acné, pensez aux crèmes réparatrices. La cicabio de Bioderma  est conçue pour vous !

 – Enfin, pour camoufler vos petits boutons rouges et cicatrices sans les aggraver, optez la BB crème de chez Embryolisse.

3. L’Acné Kystique

Si vous avez déjà eu de l’acné kystique, vous le savez : ce sont ces boutons qui ont l’impression d’être enfouis profondément sous votre peau et qui sont souvent douloureux ou sensibles. La raison pour laquelle ils sont comme ça ? Eh bien, ils sont enfouis profondément sous votre peau et sont souvent liés à d’autres nodules ou kystes. Les nodules et les kystes sont tous deux causés par des bactéries situées au fond du pore, bien que les kystes aient tendance à être plus graves car ils sont remplis de pus et peuvent éclater, infectant ainsi la peau environnante.

ambassadrice mode beauté instagram facebook

Comment les traiter ? Comme les nodules et les kystes sont situés très profondément dans la peau et que la plupart des ingrédients anti-acnéiques agissent par voie topique, l’acné kystique nécessite souvent une visite chez le dermatologue et une ordonnance. Pour les prévenir, vous pouvez vous concentrer sur les ingrédients qui exfolient (AHA, BHA) pour garder les pores clairs et qui favorisent le renouvellement cellulaire (rétinols). Sinon, des traitements à base de zinc ou de soufre (anti-inflammatoires) vous seront surement prescrits ou bien des traitements pour diminuer la dose de sébum de votre peau.

4. L’Acné Hormonale

Contrairement aux trois précédentes, l’acné hormonale n’est pas tant un type d’acné qu’un indicateur ; l’acné comédonienne, inflammatoire et kystique peuvent toutes être causées par des hormones. Lorsque vous subissez une hausse ou une baisse soudaine d’hormones comme la progestérone, votre production de sébum, soigneusement régulée, change aussi soudainement, ce qui entraîne des poussées.

Comment la traiter : L’acné hormonale n’est certes pas une partie de plaisir, mais comme elle est souvent associée à votre cycle menstruel, vous pouvez probablement anticiper le moment où elle se manifestera. Vous devez toujours vous laver le visage, mais surtout pendant vos règles, car la production de sébum augmente. Une exfoliation régulière – physique ou chimique – vous aidera également.

Quelle est la meilleure façon de percer un bouton ?

Et si une imperfection apparaît sur votre visage, tamponnez-la avec du peroxyde de benzoyle pour réduire les bactéries, puis traitez-la avec de l’acide salicylique pour éliminer l’accumulation de cellules de la peau et dégager les pores.

Quels produits utiliser ? Les ingrédients à ajouter à votre routine beauté :

L’acide salicylique : elle élimine les peaux mortes qui bouchent les pores, réduit l’inflammation et agit en antibactérien.
Le rétinol et la vitamine A : pour leur effet antibactérien et exfoliant.
La vitamine C : pour une peau illuminée, exfoliée et des pores assainis.
L’argile : à utiliser en masque la nuit pour réguler la production de sébum.

N’oubliez jamais qu’une belle peau passe avant tout par une bonne hygiène de vie !

Comment connaître son type d'acné et le traiter ?

Quelle est la meilleure façon de percer un bouton ?

Vous savez que vous n’êtes pas censé le faire. Vous savez vraiment que vous ne devez pas le faire. Mais c’est tellement tentant. Ce petit bouton vous regarde littéralement en face chaque fois que vous vous regardez dans le miroir ; il est juste là, il vous le demande. Et c’est tout ! On dirait qu’il est sur le point de se débrouiller tout seul de toute façon – quel mal un petit coup de pouce pourrait-il vraiment causer !