fbpx

Pourquoi Manger des Aliments Lacto-Fermentés ?

pourquoi manger des aliments lacto-fermentés

Il n’est pas étonnant que les aliments lacto-fermentés gagnent en popularité au fil des ans. De plus en plus de personnes ont découvert leurs bienfaits pour la santé mais aussi leur saveur. Il existe une grande variété d’aliments qui peuvent être transformés par la lacto-fermentation

Je vais vous expliquer ce qu’est la lacto-fermentation, à quel point elle est sûre, ses bienfaits pour la santé et comment utiliser la lacto-fermentation pour transformer des simples légumes en un super aliment probiotique et riche en nutriments.

Qu’est ce que la Lacto-Fermentation ?

 « Lacto » désigne la bactérie lactobacillus. À ne pas confondre avec le lactose. La lacto-fermentation n’utilise pas de produits laitiers.

La lactofermentation est la plus ancienne forme de conservation des aliments au monde. Elle ne fait intervenir que du sel, de l’eau et des légumes. La saumure d’eau salée crée un environnement anaérobie (sans oxygène) où seules les bactéries lactobacillus peuvent survivre. Les bactéries lactobacillus agissent comme un agent de conservation, empêchant les bactéries nocives de vivre dans le ferment. La lacto-fermentation se produit en 2 étapes : 

  • Dans la première étape de la lacto-fermentation, les légumes sont immergés dans une saumure suffisamment salée pour tuer les bactéries nocives. Les bons Lactobacillus survivent à cette étape et entament la deuxième étape.

  • Au cours de la deuxième étape de la lacto-fermentation, les organismes Lactobacillus commencent à transformer le lactose et les autres sucres présents dans les aliments en acide lactique. Cela crée un environnement acide qui préserve les légumes en toute sécurité et donne aux aliments lacto-fermentés leur goût acidulé classique.

Le résultat est un aliment riche en probiotiques et en saveurs.

La Lacto-Fermentation est-elle sûre ?

La lacto-fermentation est très sûre si elle est préparée correctement. Pour préparer des aliments lacto-fermentés, vous devez créer un environnement où seules les bactéries lactobacilles peuvent survivre.

C’est une méthode sans danger si vous suivez des recettes qui utilisent les bons ratios sel/eau pour la saumure. La saumure crée un environnement où les bactéries nocives ne peuvent pas survivre, ce qui rend les aliments sains et sans danger pour la consommation.

Vous devez laisser fermenter suffisamment longtemps pour permettre aux étapes décrites ci-dessus de se produire. Vous pouvez savoir qu’un ferment est propre à la consommation s’il a une odeur aigre et agréable. S’il sent le rance, comme des brocolis ou de la laitue qui pourrissent dans votre réfrigérateur, il y a eu un problème et il faut le jeter.

Les avantages pour la santé des aliments Lacto-Fermentés

Il y a de nombreux avantages pour la santé à consommer régulièrement des aliments lacto-fermentés. En voici quelques-uns : 

  • Meilleur digestion : Les bactéries contenues dans les aliments lacto-fermentés décomposent les aliments que nous mangeons, afin que notre corps puisse absorber les nutriments qu’ils contiennent. Une meilleure digestion permet de mieux faire caca, de réduire la constipation et la diarrhée.
  • Augmente notre système immunitaire. Jusqu’à 80 % de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. La consommation d’aliments lacto-fermentés ajoute de bonnes bactéries dans nos intestins pour aider à maintenir l’équilibre nécessaire à un système immunitaire sain.
  • Plus d’énergie : La consommation d’aliments lacto-fermentés peut augmenter votre énergie, car les bactéries présentes dans votre intestin permettent à davantage de vitamines et de minéraux d’être absorbés et utilisés par votre organisme.
  • Peut réduire le Stress, l’anxiété, la mauvaise humeur et la dépression.

Les aliments fermentés conviennent également aux personnes ayant des besoins alimentaires différents. Les végétaliens peuvent déguster des légumes crus de culture comme la choucroute, le kimchi, le tempeh, le miso, le natto et des boissons de culture comme le kombucha , le kéfir d’eau et autres. Les végétariens, en plus des aliments fermentés végétaliens, peuvent également profiter de produits laitiers de culture laitière comme le yaourt, le kéfir, le fromage et autres.

pourquoi manger des aliments lacto-fermentés

Quels aliments peuvent être Lacto-Fermentés ?

Vous pouvez pratiquement fermenter n’importe quel légume dans une saumure salée et le transformer en un aliment probiotique délicieux et sain.

  • tous les légumes (excepté la pomme de terre) comme le chou en choucroute pour le plus connu,
  • les fruits en vin ou sous forme de chutney.
  • les céréales,
  • les légumineuses (pois chiches, soja…),
  • les laitages (yaourts, fromages…),
  • les poissons, les viandes (saucisson…).

Vous trouverez de nombreux conseils et recettes sur ce blog Spécialisé. Il y a tellement d’aliments qui sont préparés en utilisant la lacto-fermentation pour les rendre plus sains, les conserver et leur donner un meilleur goût.

Le chocolat, le café, le kombucha, le kéfir d’eau et bien d’autres encore. Il y a de fortes chances que vous ayez consommé aujourd’hui quelque chose qui était lacto-fermenté sans le savoir !

Pour Terminer…

Les aliments lacto-fermentés sont des aliments simples et sains, sans conservateurs, additifs et colorants artificiels. Ce sont des probiotiques naturels, riches en minéraux et vitamines. Consommer des aliments lacto-fermentés permet notamment de renforcer notre système immunitaire, d’améliorer notre système digestif et d’améliorer la santé intestinale.

Si je vous ai donné envie de fermenter, gardez à l’esprit que la fermentation est un art. Soyez créatif et patient et vous ferez en un rien de temps les meilleurs ferments qui seront appréciés par vous, votre famille et vos amis. 

Un dernier conseil de Marie-Claire Frédéric, experte en fermentation “maison”, auteure de Aliments fermentés, aliments santé, débuter par les légumes car « c’est facile et sans danger ». Elle qui n’a jamais raté une fermentation précise que « le plus difficile au début, c’est de ne pas avoir peur des microbes, ce qui va à l’encontre de tout ce que l’on a appris, car on veut tout aseptiser ».